Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Analyzing the 2014 GoBowling.com 400

    pocono-nscs-0608142.jpg
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    POCONO-SPECIFIC STATISTICS (Photo & Stats by Nascar)
     
    Kurt Busch (No. 41 Haas Automation Chevrolet)
    ·         Two wins, 11 top fives, 15 top 10s; one pole
    ·         Average finish of 14.8
    ·         Average Running Position of 10.4, third-best
    ·         Driver Rating of 105.5, third-best
    ·         312 Fastest Laps Run, second-most
    ·         Average Green Flag Speed of 162.147 mph, third-fastest
    ·         2,521 Laps in the Top 15 (76.6%), fifth-most
    ·         722 Quality Passes (passes of cars in the top 15 under green), eighth-most
     
    Dale Earnhardt Jr. (No. 88 Michael Baker International Chevrolet)
    ·         One win, eight top fives, 12 top 10s; one pole
    ·         Average finish of 15.8
    ·         Average Running Position of 14.4, 12th-best
    ·         Driver Rating of 90.8, 11th-best
    ·         79 Fastest Laps Run, 11th-most
    ·         Average Green Flag Speed of 161.624 mph, ninth-fastest
    ·         2,147 Laps in the Top 15 (62.2%), 11th-most
    ·         664 Quality Passes, 12th-most
     
    Carl Edwards (No. 99 Fastenal Ford)
    ·         Two wins, five top fives, eight top 10s
    ·         Average finish of 14.8
    ·         Average Running Position of 14.4, 11th-best
    ·         Driver Rating of 96.0, sixth-best
    ·         176 Fastest Laps Run, fifth-most
    ·         Average Green Flag Speed of 161.774 mph, eighth-fastest
    ·         2,238 Laps in the Top 15 (64.8%), eighth-most
    ·         701 Quality Passes, 10th-most
     
     
    Jeff Gordon (No. 24 Axalta Chevrolet)
    ·         Six wins, 19 top fives, 30 top 10s; two poles
    ·         Average finish of 10.0
    ·         Average Running Position of 10.2, second-best
    ·         Driver Rating of 101.8, fourth-best
    ·         143 Fastest Laps Run, sixth-most
    ·         1,477 Green Flag Passes, 10th-most
    ·         Average Green Flag Speed of 162.014 mph, fifth-fastest
    ·         2,626 Laps in the Top 15 (76.1%), second-most
    ·         827 Quality Passes, third-most
     
    Denny Hamlin (No. 11 FedEx Office Toyota)
    ·         Four wins, nine top fives, 11 top 10s; three poles
    ·         Average finish of 12.1
    ·         Average Running Position of 10.8, fourth-best
    ·         Series-best Driver Rating of 109.0
    ·         Series-high 434 Fastest Laps Run
    ·         Series-best Average Green Flag Speed of 162.311 mph
    ·         2,404 Laps in the Top 15 (78.9%), sixth-most
     
    Kevin Harvick (No. 4 Mobil 1 Chevrolet)
    ·         Five top fives, nine top 10s
    ·         Average finish of 14.0
    ·         Average Running Position of 14.0, eighth-best
    ·         Driver Rating of 90.7, 12th-best
    ·         1,668 Green Flag Passes, third-most
    ·         744 Quality Passes, fifth-most
     
    Jimmie Johnson (No. 48 Lowe's Chevrolet)
    ·         Three wins, 10 top fives, 17 top 10s; three poles
    ·         Average finish of 8.7
    ·         Series-best Average Running Position of 9.8
    ·         Driver Rating of 108.7, second-best
    ·         272 Fastest Laps Run, fourth-most
    ·         Average Green Flag Speed of 162.201 mph, second-fastest
    ·         Series-high 2,723 Laps in the Top 15 (78.9%)
    ·         819 Quality Passes, fourth-most
     
    Kasey Kahne (No. 5 Farmers Insurance Chevrolet)
    ·         Two wins, five top fives, seven top 10s; two poles
    ·         Average finish of 18.2
    ·         Driver Rating of 91.5, 10th-best
    ·         297 Fastest Laps Run, third-most
    ·         1,529 Green Flag Passes, sixth-most
    ·         Average Green Flag Speed of 161.869 mph, sixth-fastest
    ·         2,057 Laps in the Top 15 (59.6%), 12th-most
    ·         732 Quality Passes, seventh-most
     
    Brad Keselowski (No. 2 Alliance Truck Parts Ford)
    ·         One win, three top fives, four top 10s
    ·         Average finish of 12.3
    ·         Driver Rating of 92.8, ninth-best
    ·         96 Fastest Laps Run, ninth-most
     
    Kyle Larson (No. 42 Target Chevrolet)
    ·         One top five, one top 10
    ·         Average finish of 5.0
    ·         Average Running Position of 13.3, seventh-best
    ·         Driver Rating of 96.0, seventh-best
    ·         Average Green Flag Speed of 162.080 mph, fourth-fastest
     
    Ryan Newman (No. 31 Quicken Loans Chevrolet)
    ·         One win, nine top fives, 13 top 10s; two poles
    ·         Average finish of 11.5
    ·         Average Running Position of 11.2, fifth-best
    ·         Driver Rating of 95.8, eighth-best
    ·         1,522 Green Flag Passes, seventh-most
    ·         Average Green Flag Speed of 161.617 mph, 10th-fastest
    ·         2,598 Laps in the Top 15 (75.3%), third-most
    ·         Series-high 851 Quality Passes
     
    Tony Stewart (No. 14 Code 3 / Mobil 1 Chevrolet)
    ·         Two wins, 12 top fives, 22 top 10s; two poles
    ·         Average finish of 11.0
    ·         Average Running Position of 11.8, sixth-best
    ·         Driver Rating of 98.9, fifth-best
    ·         99 Fastest Laps Run, seventh-most
    ·         1,620 Green Flag Passes, fourth-most
    ·         Average Green Flag Speed of 161.830 mph, seventh-fastest
    ·         2,549 Laps in the Top 15 (73.8%), fourth-most
    ·         840 Quality Passes, second-most
     
     
     

    Pocono Raceway Data

    Season Race #: 21 of 36 (08-04-14)
    Track Size: 2.5-miles
    Banking/Turn 1: 14 degrees
    Banking/Turn 2: 8 degrees
    Banking/Turn 3: 6 degrees
    Frontstretch Length: 3,740 feet
    Backstretch Length: 3,055 feet
    Shortstretch Length: 1,780 feet
    Race Length: 160 laps / 400 miles
     
    Top 10 Driver Ratings at Pocono
    Denny Hamlin............................ 109.0
    Jimmie Johnson........................ 108.7
    Kurt Busch................................ 105.5
    Jeff Gordon.............................. 101.8
    Tony Stewart............................... 98.9
    Carl Edwards.............................. 96.0
    Kyle Larson................................ 96.0
    Ryan Newman............................. 95.8
    Brad Keselowski......................... 92.8
    Kasey Kahne.............................. 91.5
    Note: Driver Ratings compiled from 2005-2014 races (19 total) among active drivers at Pocono Raceway.
     
    Qualifying/Race Data
    2013 Coors Light Pole winner:
    Jimmie Johnson, Chevrolet
    180.654 mph, 49.819 secs., 08-02-13
     
    2013 race winner:
    Kasey Kahne, Chevrolet
    129.009 mph, (03:06:02), 08-04-13
     
    Track qualifying record:
    Denny Hamlin, Toyota
    181.415 mph, 49.610 secs., 06-06-14
     
    Track race record:
    Jeff Gordon, Chevrolet
    145.384 mph, (03:26:21), 06-12-11
     
     
  • Brickyard 500: Et de 5 pour Jeff Gordon!

    NASCAR,Jeff Gordon,Mustache,Hendrick Motorsports,Axalta,Chevrolet,Jeff Gordon,#24,Indianapolis,Schumi,ObamaUne tradition veut que celui qui remporte Indianapolis sera sacré champion à la fin de l'année. Hier, toute les conjonctions possibles étaient présentes pour que ce soit Jeff Gordon qui gravisse la Victory Lane: Le "Jeff Gordon's Day", les 20 ans de sa première victoire ici, le fait qu'il reste le plus jeune vainqueur à Indy en Nascar, seule manquait la moustache. Le leader du classement général s'impose donc comme grandissime favori de la saison 2014, mais devient également le chef de file de la Hendrick Motorsport, devant le polychampion Jimmie Johnson, étrangement absent hier, relegué à la 14ème place, loin de son propriétaire de coéquipier. Kyle Busch fût lui rapide, mais pas assez, le leader de la Joe Gibbs signe ici un bon résultat, lui apportant moisson de points au général. A l'instar de Denny Hamlin et Matt Kenseth, ses coéquipiers, qui signent les 3 et 4ème places. Le Top 5 est complété par un Joey Logano que l'on a peu vu, mais qui s'est montré terriblement efficace! (Photo de Patrick Smith, NASCAR via Getty Images)

    Kasey Kahne aurait pu remporter sa première victoire de la saison et ainsi s'assurer une place de chaser, mais des pneumatiques en fin de vie l'ont vu passer devant les 6 sus-nommés. Leader d'une majorité de tours hier, peut-être que le récipiendaire Hendrick se réveille enfin. A surveiller dans les courses à venir, car il ne reste plus beaucoup de chances de chopper un ticket pour le chase..

    Le premier des rookies, Kyle Larson, finit juste derrière. Danica Patrick, elle tâtait pas loin du top 10, avant que sa transmission ne la trahisse malencontreusement. Une course parfois ennuyeuse jusqu'aux trente derniers tours où l'excitation de voir Gordon signer une victoire historique à prévalu. (Avec Michael Schumacher, sur le tracé F1), il devient l'homme le plus victorieux sur ce circuit avec 5 victoires (5 pour Gordon en NASCAR Sprint Cup Series et 5 pour Schumi sur le tracé F1). 

    Le moins bon des pilotes dans le tour (26ème) est Michael Mc Dowell, qui signe un honnête résultat.

    English official release:

    As he crossed the yard of bricks, and the significance of his fifth victory at Indianapolis Motor Speedway hit him like a ton of bricks, Jeff Gordon reveled in the moment that propelled him to victory in the Crown Royal Presents The John Wayne Walding 400 at The Brickyard.

    "God! I finally had the restart of my life," Gordon shouted into his radio mic, recalling the move just 15 minutes earlier that launched him past Hendrick Motorsports teammate Kasey Kahne on Lap 144 of 160 in Sunday’s marquee NASCAR Sprint Cup Series race.


    Twenty years removed from his victory in the inaugural Brickyard 400, Gordon finished 2.325 seconds ahead of Kyle Busch who with teammates Denny Hamlin and Matt Kenseth finished 2-3-4 in the 20th Sprint Cup race of the season.


    The win was the 90th of Gordon’s career, third-most all-time, his second of the season and, of course, his record fifth at IMS, breaking a tie with teammate Jimmie Johnson for most Cup wins at the Brickyard. The win also clinched Gordon a spot in the Chase for the NASCAR Sprint Cup, assuming he attempts to qualify for the remaining six races of the regular season.


    And though open-wheel purists may blanch at the notion, Gordon is the first driver in any series to win five races on the legendary 2.5-mile oval that has played such an integral role in the history of motorsports in the United States.


    "I’m not very good on restarts and wasn’t very good today, but I finally got the restart of my life today when it counted most," said Gordon, who gave Chevrolet its 12th straight Cup victory at Indy. "Once I got clear, I was thinking like, ‘I can’t believe this is happening now...’


    "I was trying so hard with 10 (laps) to go not to focus on the crowd," added Gordon, who increased his series lead over teammate and ninth-place finisher Dale Earnhardt Jr. to 24 points. "Every once in a while, I’d glance up there and I could see the reaction. I was trying not to let it get to me and not think about it too much. And yet you can’t help it.


    "It’s such a big place and such an important victory and a crucial moment in the season and the championship, and those emotions take over. I have my kids here. There’s nothing better, especially at one of the biggest races, to have your family here. ... This one is for all those fans throughout the years and all weekend long. They’re saying ‘We believe you can get number 5.’ We got number 5—yes!"


    If Gordon had trouble believing the outcome, team owner Rick Hendrick did not. In fact, Hendrick had a premonition about the race.

     

    Pos. Dép. Num Pilotes Constructeur Tours Points Statut
    1 2 24 Jeff Gordon Axalta Chevrolet 160 47 -
    2 12 18 Kyle Busch Snickers Toyota 160 42 -
    3 27 11 Denny Hamlin FedEx Express Toyota 160 42 -
    4 13 20 Matt Kenseth Dollar General Toyota 160 40 -
    5 9 22 Joey Logano Shell Pennzoil Ford 160 40 -
    6 10 5 Kasey Kahne Time Warner Cable Chevrolet 160 40 -
    7 15 42 Kyle Larson * Target Chevrolet 160 38 -
    8 1 4 Kevin Harvick Jimmy John s Chevrolet 160 37 -
    9 23 88 Dale Earnhardt Jr. National Guard Chevrolet 160 35 -
    10 17 3 Austin Dillon * Dow/Mycogen Seeds Chevrolet 160 35 -
    11 4 31 Ryan Newman Quicken Loans Chevrolet 160 33 -
    12 3 2 Brad Keselowski Miller Lite Ford 160 32 -
    13 19 16 Greg Biffle 3M Safety Ford 160 31 -
    14 11 48 Jimmie Johnson Lowe s/Kobalt Tools Chevrolet 160 30 -
    15 18 99 Carl Edwards Fastenal Ford 160 29 -
    16 16 15 Clint Bowyer RK Motors Charlotte Toyota 160 29 -
    17 6 14 Tony Stewart Mobil 1/Bass Pro Shops Chevrolet 160 27 -
    18 36 47 AJ Allmendinger Kingsford Charcoal Chevrolet 160 26 -
    19 5 55 Brian Vickers Aaron s Dream Machine Toyota 160 25 -
    20 24 1 Jamie McMurray Cessna Chevrolet 160 24 -
    21 41 43 Aric Almirola Eckrich Ford 160 23 -
    22 22 9 Marcos Ambrose Stanley Ford 160 22 -
    23 8 12 Juan Pablo Montoya Penske Truck Rental Ford 160 21 -
    24 21 17 Ricky Stenhouse Jr. EcoPower Oil Ford 160 20 -
    25 25 78 Martin Truex Jr. Furniture Row Chevrolet 160 19 -
    26 28 95 Michael McDowell K-Love Ford 160 18 -
    27 31 51 Justin Allgaier * Collision Cure Body Werks Chevrolet 159 17 -
    28 7 41 Kurt Busch Haas Automation Chevrolet 159 16 -
    29 30 98 Josh Wise Curb Records/Lee Brice Chevrolet 159 15 -
    30 37 40 Landon Cassill(i) Carsforsale.com Chevrolet 158 0 -
    31 33 7 Michael Annett * Pilot/Flying J Chevrolet 158 14 -
    32 39 26 Cole Whitt * Speed Stick Gear Toyota 158 12 -
    33 26 13 Casey Mears GEICO Chevrolet 158 11 -
    34 29 27 Paul Menard Moen/Menards Chevrolet 158 10 -
    35 38 34 David Ragan MDS Ford 158 9 -
    36 34 38 David Gilliland Love s Travel Stops Ford 157 8 -
    37 43 37 Bobby Labonte Accell Construction Chevrolet 157 7 -
    38 42 36 Reed Sorenson Zing Zang Chevrolet 156 6 -
    39 40 32 Travis Kvapil KeenParts.com/tryandrozene.com Ford 156 5 -
    40 35 23 Alex Bowman * Dr. Pepper Toyota 156 4 -
    41 32 83 Ryan Truex * Burger King Toyota 149 3 -
    42 14 10 Danica Patrick GoDaddy Chevrolet 114 2 Boite de vitesse
    43 20 21 Trevor Bayne(i) Motorcraft/Quick Lane Tire & Auto Center Ford 96 0 Accident


    (*) Pilote rookie cette saison.
    (i) Pilote ne marquant pas de points dans cette série.

  • Crown Royal: Le top 20 de départ, la pôle est pour Kevin Harvick!!

     
    POS. CARDRIVERMANUFACTURERSPONSORBEST SPEEDBEST TIMEBEHIND
    1 4 Kevin Harvick Chevrolet Jimmy John's 188.470 47.753 Leader
    2 24 Jeff Gordon Chevrolet Axalta 187.770 47.931 --0.178
    3 2 Brad Keselowski Ford Miller Lite 186.893 48.156 --0.403
    4 31 Ryan Newman Chevrolet Quicken Loans 186.765 48.189 --0.436
    5 55 Brian Vickers Toyota Aaron's Dream Machine 186.455 48.269 --0.516
    6 14 Tony Stewart Chevrolet Mobil 1 / Bass Pro Shops 186.193 48.337 --0.584
    7 41 Kurt Busch Chevrolet Haas Automation 185.943 48.402 --0.649
    8 12 Juan Pablo Montoya Ford Penske Truck Rental 185.924 48.407 --0.654
    9 22 Joey Logano Ford Shell Pennzoil 185.828 48.432 --0.679
    10 5 Kasey Kahne Chevrolet Time Warner Cable 185.705 48.464 --0.711
    11 48 Jimmie Johnson Chevrolet Lowe's / Kobalt Tools 185.468 48.526 --0.773
    12 18 Kyle Busch Toyota Snickers 184.991 48.651 --0.898
    13 20 Matt Kenseth Toyota Dollar General 185.468 48.526 --0.773
    14 10 Danica Patrick Chevrolet GoDaddy 185.391 48.546 --0.793
    15 42 Kyle Larson Chevrolet Target 185.254 48.582 --0.829
    16 15 Clint Bowyer Toyota RK Motors Charlotte 185.128 48.615 --0.862
    17 3 Austin Dillon Chevrolet Dow - Mycogen Seeds 185.048 48.636 --0.883
    18 99 Carl Edwards Ford Fastenal 184.991 48.651 --0.898
    19 16 Greg Biffle Ford 3M Safety Ford Fusion 184.900 48.675 --0.922
    20 21 Trevor Bayne Ford Motorcraft / Quick Lane Tire & Auto Center 184.869 48.683 --0.930
    21 17 Ricky Stenhouse Jr Ford EcoPower Oil 184.740 48.717 --0.964
    22 9 Marcos Ambrose Ford Stanley 184.426 48.800 --1.047
    23 88 Dale Earnhardt Jr Chevrolet National Guard 183.887 48.943 --1.190
    24 1 Jamie McMurray Chevrolet CESSNA 183.610 49.017 --1.264
    25 78 Martin Truex Jr Chevrolet Furniture Row 184.449 48.794 --1.041
    26 13 Casey Mears Chevrolet No. 13 GEICO Chevrolet SS 183.726 48.986 --1.233
    27 11 Denny Hamlin Toyota FedEx Express 183.692 48.995 --1.242
    28 95 Michael McDowell Ford K-LOVE Radio 183.565 49.029 --1.276
    29 27 Paul Menard Chevrolet Moen / Menards 183.539 49.036 --1.283
    30 98 Josh Wise Chevrolet Curb Records/Lee Brice 182.867 49.216 --1.463
    31 51 Justin Allgaier Chevrolet Collision Cure Body Werks 182.656 49.273 --1.520
    32 83 Ryan Truex Toyota Burger King Toyota 182.574 49.295 --1.542
    33 7 Michael Annett Chevrolet Pilot / Flying J Chevrolet 182.245 49.384 --1.631
    34 38 David Gilliland Ford Love's Travel Stops 182.072 49.431 --1.678
    35 23 Alex Bowman Toyota Dr. Pepper Toyota Camry 181.866 49.487 --1.734
    36 47 AJ Allmendinger Chevrolet Kingsford Charcoal 181.815 49.501 --1.748
    37 40 Landon Cassill Chevrolet Carsforsale.com 181.778 49.511 --1.758
    38 34 David Ragan Ford MDS 181.609 49.557 --1.804
    39 26 Cole Whitt Toyota Speed Stick GEAR Toyota 181.528 49.579 --1.826
    40 32 Travis Kvapil Ford KeenParts.com/Androzene.com 181.474 49.594 --1.841
    41 43 Aric Almirola Ford Eckrich 180.665 49.816 --2.063
    42 36 Reed Sorenson Chevrolet Zing Zang 180.223 49.938 --2.185
    43 37 Bobby Labonte Ford Accell Construction 180.534 49.852 --2.099

    nscsharvick072614.jpg

     

    Sean Gardner/NASCAR via Getty Images

  • ATF 2015/Whelen Euroseries: 2 événements la saison prochaine!!

    DSCF1119.JPGLe rideau est à peine tombé sur la 8ème édition que déjà, la machine est en marche pour 2015. Et force est de constater que Tours événements est à pied d’oeuvre pour offrir l’an prochain encore plus d’animations et de surprises. L’American Tours Festival prend de l’ampleur chaque année. Avec une affiche telle que proposée au début du mois, l’équipe de Denis Schwok, le Président du Directoire Tours événements, et lui-même sont très fiers d’assister à l’intérêt grandissant des festivaliers pour cet événement, en passe de devenir d’ailleurs le Festival numéro 1 en Europe, en termes de diversité des animations autour de la culture américaine, si ce n’est déjà fait. 

    «Cette année, nous avons pris des risques. Que des projets audacieux, exclusifs, et inattendus comme les démonstrations de BMX et de Roller, la construction du deuxième virage relevé pour les courses de NASCAR, la venue des camions américains ou encore une manche du Championnat national de DRIFT. Je suis personnellement touché par la confiance et le soutien des différents partenaires et organisateurs, mais encore plus par l’ouverture et l’enthousiasme des festivaliers à venir faire de telles découvertes. Sortir de sa zone de confort… voilà tout le succès de l’événement !», confie-t-il. 

    "Face à une météo instable, l’affluence a été du même ordre que l'an dernier", souligne Denis Schwok, qui, tout au long des trois jours, a pourtant dû jongler pour gérer les différentes animations. Malgré tout, la pluie n’a pas découragé les quelques 36 000 festivaliers qui sont venus au Parc des expositions de Tours. Au contraire, l’American Tours Festival a même marqué une page d’histoire de la NASCAR avec la première course disputée sur ovale sous la pluie sur le Tours Speedway, une course remportée le dimanche par Mathias Lauda, le fils du grand champion de Formule Un, Niki Lauda ! 

    Deux fins de semaine de festival:  «La venue du public en grand nombre, le succès d’année en année des courses NASCAR, la montée en puissance du rock et du vintage, le fait que le festival devienne l’endroit de prédilection pour les amateurs de country, nous ouvre de belles perspectives. D’ailleurs, on réfléchit actuellement à organiser l’American Tours Festival sur deux week-ends», affirme Denis Schwok en exclusivité. 

    DSCF1092.JPGDenis Schwok imagine son événement comme ce qui se fait à Daytona, où plusieurs manifestations se succèdent au moment de la prestigieuse course Daytona 500, comme la Bike Week par exemple (la semaine de la moto). «Nous réfléchissons à organiser deux week-ends américains, l’un consacré à l’automobile et l’autre à la moto, sans oublier d’autres univers qui font le succès de l’American Tours Festival.» Quoiqu’il en soit, ce qui est sûr c’est que déjà pour 2015, les démonstrations de BMX et de Roller seront de retour. Le partenariat avec le magazine France Routes, pour les camions made in USA est également reconduit avec notamment «un Kustom Show camions», révèle Denis Schwok. 

    Harley Davidson, le rêve américain 

    De plus, l’an prochain, Harley Davidson sera de nouveau le partenaire officiel de l’American Tours Festival. «Les Harleys font partie du rêve américain, explique-t-il. Grâce à ce partenariat, nous permettons aux motards de vivre l’expérience Harley Davidson et de goûter au plaisir du son si typique de ces motos mythiques.» 

    Cette année, avec l’Expérience Tour mis en place par Harley Davidson, de nombreux passionnés ont pu essayer les 17 modèles de la nouvelle gamme. Harley Davidson avait aussi amené une installation avec une vraie Harley installée sur rouleaux. Montée sur une machine spéciale, le JUMP START a permis à beaucoup de festivaliers d'essayer la moto de leurs rêves tout en restant sur place… Aux dires de tous, ça a été une expérience unique et une grande fierté de pouvoir dire : «J’ai conduit une Harley !»... Autre moment fort de l’American Tours Festival, les démonstrations renversantes de Roller et de BMX Freestyle qui se sont déroulées sur le site avec entre autres Anthony Avella, Champion d’Europe Rampe 2011 en Roller Pro et Romain Godenaire, 11 fois Champion de France Roller Freestyle. Tout un show auquel les festivaliers ont pu assister ! 

    Côté country, la venue du célèbre chorégraphe et pionnier de la Line Dance moderne, Rob Fowler, a ravi les danseurs qui, grâce à ses ateliers, ont pu améliorer leur pratique. En termes de nouveautés, l’installation d’un parquet couvert pour la danse country aura été d’ailleurs on ne peut plus de circonstance cette année ! 

    Comme chaque année, la Canadian Country Music Night a aussi largement rempli son contrat avec les prestations, le samedi soir, des talentueux Adam Gregory et Jack Mathews, venus tout spécialement du Canada pour l’American Tours Festival. Un moment exceptionnel. 

    Côté Rock’n’Roll, la programmation avait été confiée cette année à DJ Turky et sa Fifties Sound team. La présence de la légendaire chanteuse américaine Wanda Jackson, «La Reine du Rockabilly » souvent présentée comme l’équivalent féminin de Gene Vincent, a réussi à drainer la foule dans le Hall dédié au Rock’n’Roll. Son duo avec le jeune Raffi, 12 ans 1/2, a été qualifié d’exceptionnel par le public. Le spectacle de Big Jay Mc Neely, fabuleux saxophoniste de Los Angeles qui a fait ses armes avec Little Richard et tous les grands du rhythm’n blues des fifties, aura été aussi un grand moment de cette 8ème édition. À 87 ans, il n’avait rien perdu de sa prestance ! Durant ce week-end, des ateliers gratuits découverte Rock and Boogie étaient également proposés et animés, notamment par les Vice-Champions de France de Boogie 2014, Karim & Laurie. 

    DSCF1380.JPGPour la première fois, l’American Tours Festival s’était associé au magazine France Routes pour faire découvrir une nouvelle facette des USA : les célèbres camions américains ! Les festivaliers ont pu ainsi approcher de près ces superbes Kenworth et des Peterbilt que l’on ne voit, en général, que dans les magazines! Du côté du rodéo, 2014 a vu l’arrivée de l’activité du Ranch sorting, épreuve spectaculaire de tri de bétail très populaire aux États-Unis. En fait, il s’agit d’une épreuve de vitesse obligeant à maîtriser le tri. L’enjeu : le Challenge AWA (l’association de travail du bétail du Centre et l’Ouest). Enfin, qui dit États-Unis dit Poker ! 2014 a vu un nombre record de participants, avec 510 joueurs (20 % de plus qu’en 2013) qui ont pris part à 9 tournois durant le week-end, totalisant une dotation de 13 000€ de lots dont trois voyages au Maroc, plus de 5000€ de lots poker my Tournament et Winamax et 24 places de spectacles offertes par Tours événements. Chaque année, l’American Tours Festival divertit un public de plus en plus fidèle et nombreux et il ne semble pas prêt de se reposer, car à deux ans de son 10ème anniversaire, cet incroyable événement qui célèbre la culture américaine, continue de se développer pour surprendre encore et encore !

    Communiqué officiel des relations médias de l'American Tours Festival

    Photos: Keijo Hyvonen for Nascar Now! on H&F

    SUNP0069.JPG

     

  • Sprint Cup/ Le point à la mi-saison (3): Menard, Hamlin et Harvick

    Paul Menard, Denny Hamlin et Kevin Harvick sont les actuels 11, 12 et 13èmes du classement général.

    nscs_paul_menard_456x362.png.main.pngPaul Menard: 11ème du général, le récipiendaire de la Richard Childress Racing réussit sa plus belle saison en carrière, à l'orée d'arriver sur le Brickyard, où il a déjà gagné de par le passé. Paul Menard est sans doute l'archétype -voire le seul pilote sur Terre- du gentlemen driver, arrivé ici grâce à l'argent de sa famille, mais aussi et surtout, grâce à ses performances. Auteur d'une solide collection de tops 10 et tops 5 cette année, il est virtuel chaser pour le moment. Une victoire sécuriserait tout le travail et les efforts de Menard en 2014. Rapide, sur un coup de dés, peut très bien se trouver demi-finaliste des play-offs cette année. Un homme à suivre.

     

     

    nscs_denny_hamlin1.png.main.pngDenny Hamlin: Le pilote Joe Gibbs était étonné des performances de la Penske de Bad Brad la semaine passée. Rapide, mais très irrégulier, le pilote Toyota de la Joe Gibbs Racing souffle le froid et le chaud. Un début de saison intéressant puisqu'il remporte la course hors-championnat de Daytona, le Sprint Unlimited, puis quelques bons résultats avant de retomber dans l'anonymat du peloton, en étant, toutefois, toujours bien placé. Laisse sur un sentiment mitigé, d'autant plus que les Camry manquent de performances cette saison. Le petit essai effectué à Richmond il y a quelques semaines ont offert des pistes de travail, mais l'attention de gibbs semble plus se porter sur Kyle Busch, et sur le fait de tenter de donner une victoire à Kenseth, qui n'y arrive pas... Mais Denny dans tout cela??

    nscs_kevin_harvick_456x362.png.main.pngKevin Harvick: Sans doute un des cinq meilleurs pilotes de la mi-saison avec Johnson, Keselowski, Jeff Gordon et Kyle Busch (Notamment lors de ses joutes avec lui en NNS). Seulement treizième, Kevin Harvick a eu maille à partir avec de nombreux faits de course, quelques ennuis avec les gommes GoodYear et une équipe de mécanos pas toujours au mieux de sa forme. Sans cela, il serait certainement en tête du championnat, ou à égalité de points avec un certain Jimmie Johnson. Reste à l'humble avis de la rédaction, celui qui coiffera la couronne en fin d'année (enfin, s'il n'y avait pas ce chase-roulette russe).. N'oublions donc pas cet habile pilote de la Stewart-Haas Racing, sur Chevrolet. 

     

     

  • Eldora Speedway & Smoke: "Fier comme un père"

    1017549_10152477791062437_8298136675713260230_n.jpgTony Stewart est le propriétaire du speedway d'Eldora, un dirt track ou la NASCAR Camping World Trucks Series va poser ses valises pleines de roues.. Interrogé sur la reconnaissance au sujet de ce projet devenu réalité, Smoke répond:

    "C'est un sentiment à peu près aussi proche que celui d'être un père, de la fierté que ça procure ou que l'on peut imaginer être. C'est juste beaucoup de travail, mais, pour moi, je ne me suis pas rendu compte de ce travail. Il y en a eu beaucoup pour Roger Slack, Larry Boos et Chad Schmitmeyer, et tout les collaborateurs d'Eldora. Toute personne qui pense que la mise à disposition d'un speedway sur un événement de NASCAR unique est facile, se trompent. Les gens pensent que vous commencez à travailler, je pense, une semaine à l'avance pour se préparer à des trucs comme ça, et ça a été une très grande expérience, révélatrice pour moi de voir ce que Eddie Gossages et les personnes dans le groupe, et tout le monde de Bruton Smith à ISC et SMI travailler d'arrache-pied pour mettre mon ovale sur un événement. Il faut des mois et des mois de travail, et tant de détails à régler. Mais.. c'est vraiment cool. Il s'agit de la partie la plus amusante maintenant, celle à laquelle on s'attelle au cours des derniers jours... Mais la plus grande chose qui m'inquiète est ce temps qui passe si vite, et ou on espère que chaque détail sera réglé..

    Photo: Page FB Officielle Tony Stewart